Nathalie, fondatrice d’émoi émoi, le concept store pour toute la famille

portrait-nathalie-fargeon-fontrice-emoi-emoi

Cela déjà plusieurs années que je suis de près les aventures d’Adèle & Nathalie, les fondatrices du très chouette concept store familial émoi émoi !

Si j’avais envie depuis longtemps de les interviewer, c’est la découverte de leur dernier nouveau pop up store – mais aussi peut être le fait de devenir moi aussi dans quelques mois maman – qui a finalement provoqué cette jolie rencontre pour pouvoir ainsi partager avec vous la success story de ces deux jeunes femmes qui se sont jetées à 100% dans l’entrepreneuriat et dans le digital il y a 7 ans déjà !

Une belle rencontre avec Nathalie, une « mumpreneur » inspirante et passionnée !

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de vous lancer ?

A 23 ans, nous étions très jeunes et encore libres de toutes contraintes professionnelles, financières ou familiales…. Nous nous sommes rencontrées avec mon associée Adèle, quand nous étions encore étudiantes en dernière année à HEC et nous avons adoré travailler ensemble sur ce projet de select-shop pour les futures mamans. Nous n’étions pas encore mamans, mais nous avions la conviction d’un vrai manque dans l’offre du marché. Nous nous sommes dit : “Et si on tentait l’aventure” ?

Quelles ont été les 1ères étapes de développement ?

Notre objectif était de créer un label reconnu autant pour sa sélection que pour la qualité de ses produits et services. Une marque à l’identité forte pour accompagner les mamans pendant leur grossesse mais aussi qui puisse évoluer au rythme des temps forts de leur vie de famille.

Nous voulions tout maîtriser : la sélection des vêtements, les photos des looks sur le shop, avoir un service parfait jusqu’à la livraison… Pour commencer, nous avions lancé le shop avec 18 créateurs et 200 références. Moins de 3 ans plus tard, nous avions doublé le nombre de créateurs pour arriver à 40 marques et 600 références de mode pour les futures mamans.

collection-le-temps-des-sourires-chemise-leon-chambray-emoi-emoi

Quels ont été les plus grands challenges des débuts ?

Il fallait à la fois réussir à nous faire connaître, créer une communauté qui nous fasse

confiance et apprendre de A à Z les métiers du web. Nous avons passé beaucoup de temps à appeler nos clientes pour avoir leurs avis. La première année, nous allions même chez elles avec le service d’essayage à domicile pour échanger et c’était très instructif.

Peux-tu m’en dire plus sur le story telling d’émoi émoi ?

Le Mag d’émoi émoi a toujours été important pour y partager aussi bien des articles sur des sujets qui nous tiennent à cœur, que des portraits de mamans avec nos vêtements (on a commencé dès la première année en 2010, on était parmi les premiers à le faire !) Assez vite, nous avons travaillé avec une ancienne journaliste mode qui est aujourd’hui la rédac chef du Mag. Nous avons aussi recruté une styliste pour assurer la cohérence de nos shootings.

C’était le début de l’ADN de marque d’émoi émoi

En 2013, nous avons ressenti un grand besoin de créer et d’aller plus loin dans notre offre. A partir de là, nous avons beaucoup réfléchi avec Adèle pour créer un premier produit emblématique pour incarner émoi émoi, avec pour point de départ les mamans.

Quote “Devenir maman c’est un grand bouleversement identitaire.

Nous avions envie de mettre en avant des valeurs “feel good”, un message léger et positif qui célèbre les mamans. C’est comme ça que sont nés nos premiers sweats à message brodés “Maman cool” & “Maman poule”.

sweat-maman-louve-charbon-emoi-emoi

Pour le lancement, nous avons organisé un shooting avec une vingtaine de mamans de notre communauté. Elles ont tellement adhéré au produit et au message, qu’elles ont toutes changé leur photo sur Facebook le même jour.

Notre première production de sweats s’est vendue en 1h !

A partir de là, nous avons commencé à développer toute une collection de sweats et teeshirts pour les mamans mais aussi pour les papas et les enfants. C’est ainsi qu’est né notre concept “La Vie est Belle en Famille”.

Petit à petit, sont arrivés nos mugs à messages, coffrets puis nos bougies et bijoux pour constituer une véritable ligne lifestyle pour toute la famille.

Depuis 2015, au fil des rencontres, nous collaborons aussi avec des marques coups de cœur pour proposer des pièces exclusives comme les affiches imaginées avec l’illustratrice Michelle Carlslund ou les bracelets avec la marque de bijoux Bangle up. Une autre manière de continuer à raconter de belles histoires autour de la famille.

Quel est en 3 mots, l’ADN d’émoi émoi ?

Familial, créatif & accessible ! Nous travaillons beaucoup sur la question des prix car nous ne voulons pas être trop élitiste ou parisien. Nous souhaitons proposer le juste équilibre entre la meilleure qualité, la production la plus respectueuse des hommes et de l’environnement et le prix pour que chaque famille puisse s’identifier à nos créations tout en ayant la possibilité de se les offrir.

collection-le-temps-des-sourires-robe-camille-anemones-et-sweat-papa-cool-emoi-emoi

Quelles sont les principales forces d’émoi émoi ?

Nous sommes très bien entourées. émoi émoi, c’est vraiment une aventure humaine. Déjà bien sûr notre duo avec Adèle, mais aussi avec notre équipe sans qui nous ne pourrions pas faire tout ça !

Et puis il y a toutes nos “bonnes fées” ! Mathilde, Franklin, Joséphine, Delfina, Cesare, David, Julien, Théo… nos experts externes aux savoir-faire précieux qui contribuent au développement et au succès d’émoi émoi depuis des années.

Sans oublier le réseau des anciens HEC qui a permis plein de belles rencontres, et avec qui on garde des liens forts. C’est vraiment précieux de pouvoir s’appeler avec d’autres entrepreneurs pour échanger et s’entraider.

Nous sommes aussi fières de la qualité de nos produits. C’est un sujet qui nous tient à cœur : nous voulons créer des produits durables, à la coupe parfaite et dans de belles matières, qu’on garde des années… Nous continuons d’interroger nos clientes très régulièrement pour avoir leurs feedbacks et voir comment améliorer tel ou tel article.

Un conseil à souffler à ceux et celles qui sont sur le point de se lancer ?

L’importance de bien s’entourer. Etre entrepreneur, c’est avant tout être un chef d’orchestre. L’idée n’est pas de tout gérer soi-même car, même si c’est hyper important au début, cela devient vite impossible en grandissant.

Il faut travailler avec des experts dans chaque domaine et ne pas avoir peur de recruter des personnes plus qualifiées que soi. C’est l’une des clés pour réussir.

Vos plus gros défis au quotidien ?

Le renouvellement créatif. Continuer à surprendre notre communauté tout en restant fidèle à ce que l’on est.

L’exigence de la qualité. Trouver des prestataires de confiance pour assurer la qualité de nos produits et continuer à solliciter notre communauté pour sans cesse nous améliorer. Des défis constants mais passionnants !

collection-le-temps-des-sourires-sur-emoi-emoi-2

Vos actu et projets pour émoi émoi ?

Nous venons tout juste de lancer notre 1ère collection d’essentiels pour toute la famille, “Le Temps des sourires” : de beaux modèles intemporels qui pourront être portés saison après saison par les petits frères & petites sœurs et être lavés et relavés sans s’abimer.

Nous pensons aussi à une adresse physique mais nous prenons notre temps. Nous voulons nous concentrer encore sur le développement de nos produits avant d’aller plus loin. Et puis j’adore le format des Pop-up stores qui sont de parfaites pages blanches pour raconter des histoires et mettre en scènes nos collections.

pop-up-store-emoi-emoi_rue-du-petit-thouars-paris

Une devise ou un mantra qui vous booste au quotidien ?

La vie est belle en famille

Un conseil pour concilier vie pro et vie perso ?

Ne pas tout faire toute seule. Le papa a un rôle clé, et il est aussi primordial de trouver le bon mode de garde pour être sereine quand on doit être à 100% dans le travail. Si la famille est dans les parages et peut prendre le relai de temps en temps, c’est encore mieux !

Quel que soit le modèle, pour moi la clé est d’être organisée

On parle beaucoup en ce moment de “la charge mentale” des mamans et du défi de tout concilier. J’ai toujours deux “To Do List” (pro et perso) dans mon téléphone pour ne rien oublier, c’est une manière de m’organiser sereinement.

Avec mon mari, nous utilisons Google Agenda qui est super pratique pour tout noter et se répartir les tâches (rendez-vous pédiatre, réunion à l’école, nounou absente, horaires de train…) Rien que pour le tenir à jour, ça nous oblige à bien communiquer.

Quel est ton meilleur moyen de décompresser ?

Passer du temps avec mon fils ! Ça me permet tout de suite de déconnecter du boulot, sans compter qu’il est le premier à m’interdire d’avoir mon portable à proximité 😉 Sinon sortir de Paris pour prendre l’air.

Une journée parfaite pour toi ?

9h30. Sortir tôt de la maison avec notre fils pour faire une balade à vélo et profiter du calme des musées pour faire une expo ensemble comme au Musée d’Orsay.

Midi. Déjeuner chez Maxence, notre crêperie fétiche des Batignolles avant de filer faire une bonne sieste.

16h. L’heure sacrée du goûter ! Mon fils adore cuisiner du coup on prépare ensemble des recettes simples comme des madeleines, des crêpes…

17h30. Ensuite, une virée au parc

20h. La journée terminée, une fois notre mini couché, on se retrouve pour un tête à tête pour une soirée en amoureux, hyper précieux.

Pop up émoi émoi
Jusqu’au 24 mai
1 rue du petit thouars, Paris 3e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *