Nouss Nouss, la déco made in Tanger

portrait-oeil-de-Tigre-tissages-deco-boho-nouss-nouss

Adeaïde, c’est la talentueuse créatrice des lampes bijoux, vintage et poétiques Vanity Boum ! En parallèle, elle a aussi une très chouette boutique de déco à Tanger, sa deuxième maison. Après avoir craqué pour ses très beaux tissages portes bonheurs et de fil en aiguille, elle a décidé de me confier en exclusivité quelques unes de ses créations signées Nouss Nouss !

Pour mieux vous présenter ces petits bijoux ethniques et ce nouveau projet qui rejoint ma e-boutique, je vous emmène de nouveau à la rencontre d’Adelaïde qui nous raconte cette aventure déco Made In Tanger !

Raconte nous un peu l’histoire de Nouss Nouss , comment cette autre jolie marque est née ?

Nouss Nouss ça veut dire « moitié-moitié », comme le café au lait marocain: moitié café-moitié lait ! Le nôtre est moitié marocain-moitié français.

Il y a avant tout les 2 mains marocaines de Nabil qui avait il y a quelques années une petite boutique et nous a proposé d’en remonter une avec lui. Puis il y a les 2 mains de Jacques Aupetit, architecte d’intérieur amoureux de Tanger depuis longtemps, et enfin nos 4 mains à mon amoureux et moi.

Nous avons créé des petites séries déco à partir d’objets du quotidien tangérois ou de matière première que nous trouvons au Maroc. Et nous vendons tout ça dans notre boutique de poche située dans la médina : textile, vêtements, miroirs, affiches vintage, accessoires déco, petits trésors vintage…

portrait-adelaide-vanity-boum-nouss-nouss-deco

Quel est l’ADN de Nouss Nouss ?

Une inspiration tangéroise twistée et upcyclée ! On s’amuse beaucoup à repenser, détourner, fabriquer. On essaie de donner une nouvelle fonction et de rendre désirable des objets du quotidien.

Nabil chine des petits trésors et a des millions d’idées pour transformer les objets, Jacques est en train de créer des porte-bougies à partir de planches à laver en bois et mon fiancé a imaginé des range-couverts à partir de moules à gâteaux traditionnels que l’on voit partout dans la rue…

Et tes beaux tissages « oeil de tigres », quelle est leur histoire ?

Les œil de tigre sont nés lorsqu’un soir, mon amoureux m’a montré ce qu’il avait appris à faire lorsqu’il était petit… On a fouillé dans les placards pour retrouver des bouts de bois et de laine et il m’a appris à les faire. Comme quoi, en chaque mec sommeille peut-être une star du DIY !

Et un jour à Fès, je suis tombée sur un vendeur de fils, ficelles, cordons hyper colorés que j’ai acheté en quantité ! Puis à Marrakech,  j’ai trouvé de très belles pelotes de coton brut, et à Tanger, plein de cordons dorés et des paillettes en métal argenté utilisées pour les superbes couvertures handira !

Ajoutez à ça des bobines de fil de coton achetés il y a quelques années à Haïfa, des biais précieux trouvés dans les merceries parisiennes, tissez le tout sur des tiges en laiton et vous obtenez un oeil de tigre. Ces tissages se trouvent beaucoup en Amérique du Sud mais sous le nom de Ojo de Dios.

Les 4 pointes des branches symbolisent la terre, l’air, le feu et l’eau et les croyances disent que placé dans une maison, cela apporte santé et protection.

tissages-oeil-de-tigre-nouss-nouss-paris-tanger

En plus de tes tissages, tout un tas de beaux coussins rejoignent également la sélection du shop. Où sont ils fabriqués ? Où et comment choisis tu tes tissus ?

Les tissus proviennent majoritairement d’un grand marché à Tanger qui s’appelle Casa Barata (un endroit complètement dingue où l’on trouve absolument TOUT), les pompons en coton viennent de Marrakech ou bien sont faits sur mesure par un artisan brodeur tangérois. 

Pour d’autres, j’avais chiné les tissus à Bangkok il y a quelques années ou encore à Paris. Ensuite, ils sont entièrement fabriqués à la main : cousus par Arab & brodés par Abou Bakr.

jolis-coussins-nouss nouss paris tangers

Entre Paris et Tanger, comment réussis tu à tout concilier ? Quels sont tes projets et envies pour tes 2 marques ?

Tanger nourrit Paris qui nourrit Tanger qui… etc. Pour Vanity Boum, beaucoup de mes globes proviennent de marchés aux puces du Maroc. Tanger ayant été une ville internationale au début du 20ème siècle, les restes des présences françaises, anglaises, américaines, portugaises, espagnol et italiennes sont dingues…

Pour les prochains projets, encore au stade de développement, une partie de ma matière proviendra d’ailleurs de Tanger. Quant à Nouss Nouss, je trimballe mes fils, tissus et pelotes d’un pays à l’autre, un coup pour les chercher, un coup pour les faire fabriquer… Mes bagages sont toujours pleins d’une marque ou de l’autre.

Le projet serait de produire encore un peu plus, imaginer d’autres objets, continuer à faire vivre notre petite boutique et commencer à proposer tous ces objets à la vente en ligne.

Quelles sont tes adresses favorites à Tanger ?

Sans hésiter, le Dar Nour ! Une maison d’hôte tenue par 2 français qui sont devenus des amis.

Cachée dans la Kasbah, les chambres sont parfaites, on y mange trop bien et la vue des terrasses donne envie d’arrêter le temps.

Je passe beaucoup de temps également chez Las Chicas qui est le concept store de la ville avec une chouette sélection d’objets mode et déco, ou chez Rûmi, petit magasin de bougies artisanales coulées dans des verres beldi, j’en rapporte tout le temps et elles sentent divinement bon. J’aime aussi le Beau Bizarre qui est un genre de cabinet de curiosités où l’on trouve toujours un objet rare et bien sûr  la Cinémathèque pour boire ce fameux nouss-nouss avant d’aller voir un film !

La sélection de la boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *