L’Alcazar, ou la gastronomie mise à l’honneur

L'Alcazar Paris

L’Alcazar, c’est ce restaurant très parisien, situé rue Mazarine dans le 6ème arrondissement, où la gastronomie est mise à l’honneur : plats raffinés, cave honorable, accueil attentif, service soigné et cadre très agréable.

Tout d’abord jeu de paume au XVIIème siècle, devenu imprimerie au XVIIIème siècle, puis célèbre Cabaret, L’Alcazar a été repris en Novembre 1998 par Sir Terence Conran (fondateur du Conran Shop) qui l’a transformé en brasserie contemporaine.

Final
L’Alcazar – Le restaurant
1 adresse, 2 lieux

L’Alcazar a cette particularité d’offrir 2 lieux différents : un restaurant (dominé par une verrière de 12 mètres, il est donc très lumineux et le cadre est sobre et élégant) et une mezzanine (un bar chic et festif, situé à l’étage, avec des lumières douces, des tables basses, des banquettes en velours aux coussins colorés). Deux lieux pour une même atmosphère chaleureuse et festive, le soir surtout.

Alcazar mezzanine
L’Alcazar – La mezzanine
Dans les assiettes…

La carte propose un choix d’entrées, de plats et de desserts absolument divins. Simples, mais des associations originales de produits de qualité : du gastronomique sans tomber dans le trop élaboré ou complexe, et c’est aussi ce qu’on aime ici : une cuisine et un cadre qui aurait pu rendre l’endroit guindé, alors qu’il est en fait chic et tendance.

En entrée, le Tataki de saumon, le foie gras et le pâté en croûte sont fait maison, des classiques de l’Alcazar à goûter impérativement.

En plat, le cabillaud coco, écrasée de pommes de terre, pamplemousse est un de nos chouchou: le poisson est cuit exactement comme il faut et fond dans la bouche, l’écrasée est onctueuse et l’acidité du pamplemousse mêlée aux copeaux de noix de coco lie toutes les saveurs dans la bouche. On vous conseille aussi la volaille fermière du Gers, légumes braisés et crème de morilles ou encore les Saint Jacques bretonnes poêlées, endives à l’orange.

Alcazarpic
L’Alcazar – Volaille fermière du Gers, Tataki de saumon, carpaccio de Saint-Jacques & pamplemousse

Enfin en dessert, la tartelette au citron, le trio de pots à la crème, les sorbets ou le moelleux mi-cuit au chocolat avec sa glace à la vanille (artisanale) sont juste à tomber par terre.

Dessert
L’alcazar – Trio de pots à la crème, sorbets & tartelette au citron
… et dans les verres

Une carte des vins  équilibrée et qui comprend une large palette de vins sélectionnés pour accompagner votre repas. On se laisse tenter par un Sauternes 2010 pour accompagner son foie gras, un Pouilly Fumé « Petit Fumé » 2012 pour aller avec son poisson ou un Château Canteloudette 2013 qui se mariera très bien avec sa volaille.

Pourquoi on aime

Avec une clientèle plutôt jeune (des trentenaires bons vivants), l’Alcazar est un des spots branchés de Paris ou l’on mange très très bien et où l’on passe une bonne soirée, entre amis ou entre amoureux, sans se ruiner.

Pour la petite histoire, l’été dernier, ce sont les candidats de l’émission Top Chef qui ont investit pour quelques semaines les cuisines du restaurant.

 


 Menu du midi: 22€ (plat + boisson + café) , 31€ (entrée ou dessert + plat + boisson + café) et 40€ (entrée + plat + dessert + boisson + café) 
Menu du soir: 44€ (entrée + plat + dessert)
A la carte, comptez environ 25€ pour un plat 
 

62 rue Mazarine –  75006 Paris – Tel: 01.53.10.19.99 – Réservations par téléphone ou par mail à contact@alcazar.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *